accueil

Imprimer Imprimer

> Posez votre question à nos experts

Cliquez ici

> Quels sont les principaux objectifs de l'association d'un couvert avec le colza?

> Quelle quantité d'azote peut être absorbée par un couvert de légumineuses associé au colza durant l'automne?

> Peut-on associer toutes les légumineuses au colza?

Il convient d'être très prudent dans le choix des espèces et des variétés que l'on associe à la culture principale. La variabilité génétique intra spécifique est très importante.

Elle se traduit par des différences de comportement spectaculaires entre variétés sur des aspects biomasse, précocité, pérennité, cycle de développelent, sensibilité au gel, etc.

Pour l'usage, en particulier plantes compagnes, une préconisation de mélanges d'espèces sans évaluation variétale au préalable n'est par conséquent pas acceptable.

Le semis d'un couvert végétal avec du colza ne peut donc pas se résumer à un simple choix d'espèces. Certaines espèces n'ont d'ailleurs jamais fait l'objet d'un schéma de sélection pour cet usage. D'autres, au travers de nombreuses expérimentations, ont montré leur inaptitude à une association avec le colza. C'est le cas notamment du pois et de la cameline (concurrence précoce trop importante vis-à-vis du colza).

Ainsi, le choix variétal est une base fondamentale pour la réussite de cette technique et une bonne valorisation du colza associé. Même si l'on conait l'intérêt agronomique des légumineuses, un mauvais choix de variétés peut entrainer des conséquences graves pour le colza : concurrence, perte de pieds et de rendement...

Recherche