accueil

Aide au choixAide au choix   Imprimer Imprimer

Réparation des prairies permanentes dégradées


La prairie permanente occupe en France 70% des surfaces fourragères. Ces prairies toujours en herbe sont souvent peu productives et de qualité médiocre.

Les raisons de cette dégradation, très diverses, dépendent principalement de la conduite des prairies et des conditions de sol.

Ces prairies sont souvent envahies de mauvaises herbes qui peuvent être refusées par les animaux ou même toxiques.



Les techniques de revalorisation des prairies permanentes permettent de mieux valoriser ces surfaces et de produire des fourrages de mailleure qualité. Avec peu d'investissement, l'éleveur peut gagner 3000 à 4000 UF par hectare de prairie rénovée.


Une stratégie de revalorisation des prairies permanentes doit tenir compte d'un état des lieux de la parcelle : la proportion en bonnes graminées et légumineuses, l'importance des espèces indésirables, le type de sol, ...



Après avoir fait ce diagnostic et vérifié que les conditions de milieu sont favorables à l'expression d'espèces fourragères sélectionnées, deux grandes techniques de revalorisation sont envisageables :


Le regarnissage



    Désherbage sélectif      +               Sur-semis

Le rénovation




     Destruction totale       +              Ressemis

Consulter le guide Rénovation des prairies

Recherche